Firenze

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Firenze

Message  Hojyn le Ven 2 Mai 2014 - 10:04

Deux parties à 2 joueurs hier. Le jeu date de 2010 mais n'a jamais fait l'objet d'une VF. Je l'ai découvert un peu au hasard et, après en avoir lu du bien et apprécié la beauté du plateau de jeu, j'ai décidé de l'acheter... et je ne regrette pas.

Le principe est assez simple :

- On choisit une carte d'action parmi une ligne de 6. Sur chaque carte, il y a 4 briques piochées au hasard et, comme à Smallworld, on peut choisir la première carte gratuitement ou "semer" des briques de notre entrepôt sur les cartes dont on ne veut pas pour aller prendre directement une carte plus loin dans la ligne. Sachant qu'il y a des cartes one-shot, des pouvoirs permanents et des cartes à effets négatifs, toutes les cartes ne se valent pas mais à force de laisser des briques dessus, certaines deviendront intéressantes.

- Ensuite on peut, avec les briques accumulées dans son entrepôt, construire des tours (chaque tour ne peut être construite qu'avec des briques d'une même couleur). Les deux premières briques qu'on ajoute au chantier sont gratuites, ensuite on doit défausser des briques supplémentaires... et le coût monte vite (pour poser 6 briques il faut en défausser 10 !). Petite subtilité : si on n'ajoute pas au moins une brique à une tour en construction, elle s'effondre et on perd la moitié des briques ! Il faut donc planifier un peu. Enfin à deux joueurs ça va, mais à 3 ou 4 je pense que ça doit être plus tendu.

- Après ça on peut remplir des contrats : sur le plateau de jeu il y a 6 grandes tours, chacune dans une couleur et avec six étages. Plus on construit haut, plus ça rapporte de points, sachant qu'en plus il y a un bonus pour être le premier à une certaine hauteur, qu'il y a des contrats spéciaux à réaliser dans l'ordre qui rapportent un max de points et que certaines couleurs, plus rares, valent aussi plus de points. Quand on construit un étage, on pose dessus un sceau à sa couleur et plus personne ne pourra construire l'étage de cette tour.

- Dès qu'un joueur a posé ses neuf sceaux personnels, fin de partie : certaines cartes peuvent rapporter des PV, et il y a quelques points à grappiller pour la majorité dans chaque tour.

Voilà pour le survol des règles. C'est vraiment très simple mais très fin, les cartes permettent de petits coups de pute (mais pas trop méchants non plus). Là où c'est vil, c'est que le jeu est une vraie course et qu'on peut vraiment enfumer les autres en achetant les briques dont ils avaient besoin ou en leur piquant l'étage de tour ou le contrat spécial qu'ils convoitaient.

Vraiment un très bon jeu, je ne comprends pas qu'il n'ait pas été traduit. Heureusement que des gars sympas ont traduit les règles et les cartes, parce que j'ai un peu de mal à suivre en Allemand !

_________________
Hojyn - The Ashalan Wanderer
I have travelled the world, and I have seen more than you could ever imagine. I have seen men with the heads of tigers, corpses wearing porcelain masks and women whose arms were great rainbow-colored wings. The one thing I don't know is where I'll be tomorrow.
avatar
Hojyn
Ashalan Wanderer

Messages : 3876
Date d'inscription : 13/05/2008
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum