Hemloch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hemloch

Message  Hojyn le Jeu 21 Juin 2012 - 8:48

J'avais apporté Hemloch (et Omen, voir prochain sujet) hier soir au Baïkal, mais je n'ai pas eu le temps de vous les montrer. J'ai découvert ces deux jeux totalement par hasard, en traînant sur Boardgamegeek. Ils sont publiés par le même éditeur, Smallboxgames, qui porte bien son nom puisque ses jeux sont effectivement vendus dans des petites boîtes. Smile

Hemloch est un jeu vraiment très simple. Au départ, chaque joueur possède un deck de 30 cartes (les deux decks sont rigoureusement identiques) contenant chacun 13 unités différentes réparties en 4 factions + 1 neutre. Pour chaque faction, il y a une commune (en x4 dans le deck), une unco (x2) et une rare (x1), soit 7x4 = 28 cartes plus la neutre en x2. 13 cartes en tout, c'est peu, mais l'auteur s'est débrouillé pour que le jeu soit tout de même riche et intéressant.

Toutes les cartes sont des personnages qui vont nous permettre d'asseoir notre influence sur la ville d'Hemloch, plongée dans la nuit depuis longtemps et sur laquelle le jour est sur le point de se lever. Le lever de soleil est d'ailleurs une des conditions de fin de partie. L'univers est assez sombre et baroque et me fait penser à une sorte de mélange entre le carnaval de Venise et le film Dark City.

Voici quelques exemples de cartes ou d'illustrations (le chiffre correspond à l'influence du perso, le texte à sa capacité, qu'on applique au moment où on le joue) :



La ville d'Hemloch est divisée en 4 quartiers dans lesquels on va jouer nos personnages pour y gagner de l'influence, représentée par de petites maisons qu'on pose sur le quartier quand on remporte une lutte d'influence.



Le déroulement d'un tour est hyper simple : on a deux actions, qu'on peut utiliser soit pour poser une carte, soit pour piocher, soit pour utiliser une carte spéciale (Potion ou Babiole) précédemment obtenue.

Sur la carte de quartier ci-dessus, on voit dans le coin inférieur droit une icône, c'est la faction liée au quartier. Les persos de cette faction ont +1 Influence dans ce quartier. Au-dessus, on voit une deuxième icône et une capacité, c'est la faction secondaire du quartier : quand on joue un perso de cette faction dans le quartier, on déclenche la capa. Déjà, rien que cette petite idée ouvre pas mal de possibilités et empêche de jouer trop mécaniquement.

Certains persos ou quartiers permettent de gagner une carte spéciale, babiole ou potion, qu'on peut utiliser une fois par tour :


Les babioles permettent de piquer des persos adverses, les potions de gagner une action supplémentaire. Mais attention, ces cartes rapportent 2 points en fin de partie si on ne les a pas utilisées, et seulement 1 dans le cas contraire.

Dernière subtilité, à chaque tour on retourne une carte qui indique dans quel quartier se déplace le Festival. Là où se trouve le Festival, on ne peut pas poser de cartes. Il y a une carte par quartier, et une fois les 4 cartes retournées, la semaine prend fin et on procède à une lutte d'influence : pour chaque quartier, on calcule le total d'influence de joueur et le vainqueur place une maison dans le quartier.

A la fin d'un tour, si une des conditions suivantes est remplie, la partie prend fin :

- Deux quartiers sont remplis (de maisons) ;
- Toutes les potions et babioles ont été gagnées par les joueurs (il y en a 9 de chaque au départ) ;
- Un joueur a épuisé son stock de maisons (15 au départ, je crois) ;
- Un joueur n'a plus de cartes dans son deck ;
- On a épuisé 3 fois le paquet de cartes Festival (soit 12 tours environ -- techniquement c'est pas tout à fait ça mais c'est long à expliquer par écrit et j'ai la flemme Very Happy).

Les 3/4 du temps c'est une des deux premières conditions qui est remplie.

Pour connaître le vainqueur, on calcule les points comme suit :

- Chaque babiole/potion utilisée : 1 point
- Chaque babiole/potion non-utilisée : 2 points
- Chaque maison adjacente à une autre de la même couleur : 2 points
- Chaque maison non-adjacente : 1 point

Bon là j'ai tout expliqué en détail et ça peut sembler confus, mais le jeu est vraiment hyper simple à comprendre et les parties sont courtes (20 minutes environ). En revanche, il est vraiment assez profond tactiquement, ce qui est très étonnant au vu du faible nombre de cartes. Je n'ai pas encore pu y jouer beaucoup mais je le trouve vraiment excellent.

_________________
Hojyn - The Ashalan Wanderer
I have travelled the world, and I have seen more than you could ever imagine. I have seen men with the heads of tigers, corpses wearing porcelain masks and women whose arms were great rainbow-colored wings. The one thing I don't know is where I'll be tomorrow.
avatar
Hojyn
Ashalan Wanderer

Messages : 3875
Date d'inscription : 13/05/2008
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum